Salaires: l'égalité ne peut se contenter d'un match nul!

Mercredi 28 Mars 2018
Type d'activité: 
article
Source: 
GHI - En direct de Berne

Le 28 février, la majorité masculine et bourgeoise du Conseil des États a renvoyé au vestiaire un projet - pourtant modeste - en faveur de l’égalité salariale.

Une décision vraiment… nulle : pour rappel, près de 40 ans après l’inscription dans la Constitution du droit à un salaire égal pour un travail de valeur égale, l’écart salarial inexpliqué entre femmes et hommes reste de 7% et coûte chaque année 7 milliards de francs aux femmes de ce pays!

Heureusement, quelques jours plus tard, le Conseil des États a (un peu) rattrapé son score en acceptant une initiative parlementaire de Raphaël Comte visant une représentation équitable des genres dans les autorités fédérales, notamment au gouvernement.

Un principe qu’il s’agit de concrétiser aussi à Genève, lors des prochaines élections, en réélisant la Conseillère d’État sortante, Anne Emery-Torracinta. Mais aussi en élisant d’autres femmes à ses côtés. Car l’égalité ne peut se contenter d’un match nul !