Renforçons l'AVS et l'égalité!

Lundi 05 Septembre 2016
Type d'activité: 
article
Source: 
CLAFG

En Suisse, les rentes de retraite des femmes sont en moyenne inférieures de 37% à celles des hommes, ce qui correspond à quelque 20’000 francs par an. Mais si l’écart dépasse 60% dans le 2ème pilier, il est de moins de 3% dans l’AVS. Il faut dire que l’AVS compense les pertes de salaire liées aux tâches familiales. Pour cette raison, mais aussi parce que 38% des femmes retraitées ne touchent que l’AVS, le renforcement de cette assurance renforce aussi l’égalité.

L’initiative AVS+ vise précisément à renforcer l’AVS, en augmentant les rentes de 10%. Finançable par une modeste augmentation des cotisations salariales de 0.4%, cette hausse atténuerait le retard des rentes par rapport aux salaires. Elle compenserait aussi en partie les baisses de rentes du 2ème pilier, qui peuvent atteindre 20% et qui vont se poursuivre.

Au contraire des prestations du 2ème pilier, celles de l’AVS ne sont pas soumises aux pressions de rendement et aux fluctuations boursières. Le financement de l’AVS repose sur des bases solides, comme le montre sa santé financière toujours meilleure que les prévisions. Cette assurance est en outre solidaire : les cotisations sont perçues sur l’entier du salaire mais les rentes sont plafonnées.

Dans le cadre de la prévoyance vieillesse 2020, la commission du Conseil national propose la retraite à 67 ans pour toutes et tous ainsi qu’une baisse des rentes du 2ème pilier, sans aucune compensation dans l’AVS. Pour combattre ce démantèlement, commençons par voter OUI à AVS+ le 25 septembre !