Prévoyance: le paquet des États est bien plus emballant

Mercredi 23 Novembre 2016
Thématiques: 
Type d'activité: 
article
Source: 
GHI - En direct de Berne

Réformer notre prévoyance vieillesse ? Une nécessité face à la hausse de l’espérance de vie et à la faiblesse attendue des produits des capitaux.

Le paquet Prévoyance 2020 contient des mesures de réforme des deux premiers piliers. Les chambres fédérales sont d’accord de relever l’âge de la retraite des femmes à 65 ans et de baisser les rentes du 2ème pilier. Mais le Conseil des États propose une compensation dans l’AVS (une augmentation de 70 francs par mois des nouvelles rentes et le relèvement du plafond de la rente de couple), quand le Conseil national veut une contrepartie dans le 2ème pilier.

Le dossier est donc revenu à la commission des États, qui a maintenu ses positions et refusé la hausse de l’âge de la retraite à 67 ans en cas de souci financier de l’AVS. La commission propose aussi d’améliorer la prévoyance professionnelle des personnes à temps partiel. Le projet reste moins cher que la variante du National. Et surtout, c’est un compromis qui, contrairement à celle-ci, a des chances devant le peuple.

Reste à souhaiter que le Conseil des États confirme ses positions durant cette session. Ce serait, à la veille des fêtes, un paquet cadeau, même modeste, pour la Suisse!