Mes voeux pour une Genève plus équitable

Mercredi 10 Janvier 2018
Type d'activité: 
article
Source: 
GHI - En direct de Berne


En ce début d’année électorale, j’aimerais former ces quelques vœux pour mon canton. Parce que sa population est sa principale richesse, je souhaite à Genève d’accueillir dignement ses nouveaux habitant(e)s. Cela commence dès le berceau, avec le développement de l’accueil de l’enfance et des congés parentaux. Cela suppose aussi que Genève, terre des droits humains, applique une politique d’asile respectueuse de ces droits.

J’aimerais en outre que Genève permette à chacune et chacun de trouver sa place en son sein, grâce à une formation de qualité et une politique de l’emploi crédible. Qu’elle contribue aussi à la nécessaire solidarité confédérale, en rejetant l’initiative No Billag !

L’un de mes vœux le plus cher est que la vie à Genève le soit moins: que les loyers soient abordables, que les primes maladie pèsent moins lourd, que la fiscalité soit équitable entre ménages et entreprises.

Ces vœux sont réalisables si les forces de progrès et de dialogue sont renforcées lors des élections au Conseil d’Etat et au Grand Conseil prévus les 15 avril et 6 mai prochains. C’est tout le bien que je souhaite à Genève en 2018!