Liliane Maury Pasquier

19 octobre: Participation à l'émission Premier rendez-vous, RTS La Première, 14h

24 octobre: Concert des nations, 20h, Victoria Hall, Genève

25-26 octobre: Séance de la commission de politique extérieure du Conseil des États, Berne

1er novembre: Séance du Conseil académique de la Haute école de santé, Genève

Les dernières activités politiques

Dernier cri

Sauver des vies après sa mort?

28.09.2018

Ce 1er octobre, Swisstransplant inaugure un registre national du don d’organes. Cette solution offre une alternative bienvenue à l’actuelle carte de donneuse ou donneur. Les habitant·e·s de Suisse pourront ainsi inscrire leur volonté de faire don ou non de leurs organes après leur mort ou de les mettre à disposition de la recherche. Une volonté qu’elles et ils pourront déclarer librement et modifier à tout moment.

Le principal avantage de cette nouvelle option? Clarifier de manière certaine la volonté de la personne défunte. Mais aussi inciter chacun·e à se poser ces questions. À l’heure où, en Suisse, quelque 1'500 personnes sont en attente d’un organe et où 100 patient·e·s décèdent chaque année faute d’en avoir reçu, il vaut la peine d’envisager de sauver des vies après sa mort.

Liliane Maury Pasquier

Lire les avant-derniers cris

Facebook