Liliane Maury Pasquier

9-27 septembre 2019: Session d'automne des Chambres fédérales, Berne

21 septembre 2019: Peace One Day, Londres

26 septembre 2019: 25e anniversaire de la Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (ECRI), Paris 

30 septembre - 4 octobre 2019: Session de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Strasbourg

 

Les dernières activités politiques

Dernier cri

Congé parental: rattrapons notre retard ! 

16.09.2019

Après le Conseil des Etats, le Conseil national vient de valider le principe d’un congé paternité de deux semaines. Il s’agit d’un pas dans la bonne direction mais cette mesure est loin d’être suffisante.

Aujourd’hui, les pères souhaitent être présents lors de la naissance de leurs enfants et participer activement à leur éducation. En refusant un réel congé parental, la majorité bourgeoise du Conseil national et du Conseil des Etats nie les aspirations et les besoins de la population suisse. A contrario, le Parti socialiste se bat en faveur d’un modèle de congé parental de 38 semaines qui octroierait 14 semaines de congé à la mère, 14 semaines au père et 10 semaines à se répartir au sein du couple.

Bien évidemment, je suis en faveur d’un congé parental de 38 semaines. Toutefois, je soutiens l’idée que la mère doit bénéficier d’un congé de 16 semaines. En effet, la mère doit récupérer d’une épreuve physique de longue haleine – grossesse, accouchement, allaitement – et elle a besoin, pour cela, d’un congé maternité plus long que les 14 petites semaines arrachées de haute lutte il y a quelques années. Les 22 semaines restantes seraient à répartir entre les parents, en fixant un minimum de semaines devant impérativement être prises par le père, pour qu’il puisse vraiment s’investir dès le début dans la prise en charge des enfants.

Cette mesure serait une véritable avancée pour notre pays qui, rappelons-le, reste très en retard en matière de congé parental !

Lors des prochaines élections fédérales, vous aurez la possibilité, en accordant votre voix au PS, de contribuer à une société plus égalitaire. Alors, le 20 octobre prochain, renversons la majorité aux chambres fédérales ! 

Liliane Maury Pasquier

En savoir plus sur les revendications du PS en matière d’égalité

Lire les avant-derniers cris

Facebook