Liliane Maury Pasquier

3-21 juin: Session d'été des chambres fédérales, Berne

12-13 juin: Visite en Autriche et discours devant le parlement autrichien

Les dernières activités politiques

Dernier cri

C'était il y a 70 ans

03.05.2019

Ce 5 mai, le Conseil de l’Europe souffle ses 70 bougies. Depuis 1949, 47 États du continent européen se sont unis dans cette organisation pour s’accorder sur des normes communes concernant les droits humains, la démocratie et l’État de droit.

Parmi ces pays, la Suisse, qui a rejoint le Conseil de l’Europe le 6 mai 1963. La Suisse a depuis ratifié plus de la moitié des conventions du Conseil de l’Europe. Elle y est représentée, notamment, à l’Assemblée parlementaire, que j’ai l’honneur de présider depuis juin 2018.

Le Conseil de l’Europe est précieux pour les citoyennes et citoyens suisses. Les droits fondamentaux ancrés dans la Convention européenne des droits de l’homme ont été transposés dans notre Constitution fédérale. Et différents arrêts rendus à l’encontre de la Suisse par la Cour de Strasbourg ont permis de renforcer la protection des droits fondamentaux en terre helvétique.

Réciproquement, le Conseil de l’Europe a besoin de la Suisse, comme de tous ses États membres. Face à la montée des populismes et des nationalismes en Europe, il est plus que jamais nécessaire de réaffirmer, ensemble, nos valeurs communes et d’œuvrer pour la paix. Car le Conseil de l’Europe est né de la volonté des pays fondateurs de ne plus jamais vivre les guerres qui ont déchiré le continent. C’était il y a 70 ans.

Liliane Maury Pasquier, Présidente de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe

Mon discours à l'occasion des 70 ans du Conseil de l'Europe
Lire les avant-derniers cris

Facebook