Pour ou contre un usage restreint du 2ème pilier?

Vendredi 04 Décembre 2015
Type d'activité: 
article
Source: 
Tribune de Genève - Débat en ligne

Mon avis:

Le peuple suisse a choisi de baser la prévoyance vieillesse sur plusieurs piliers. Le 2ème pilier vient compléter la rente AVS pour assurer la retraite. Globalement, la proposition du Conseil fédéral va donc dans le bon sens : l’avoir du 2ème pilier doit être disponible pour cette période de la vie. Un avoir qui est, d’ailleurs, exempté d’impôts.

Les prestations complémentaires sont, elles, destinées aux retraitées et retraités qui n’ont pas pu se constituer une prévoyance vieillesse suffisante, en raison de revenus trop bas. Pour assurer la pérennité de ces prestations et leur accès aux personnes qui en ont besoin, il faut éviter d’en étendre le cercle de bénéficiaires potentiels. Parmi lesquels les personnes qui auraient épuisé leur capital du 2ème pilier dans une opération hasardeuse.

S’il est porté par Alain Berset, ministre socialiste, ce projet du Conseil fédéral va dans le sens de plusieurs propositions parlementaires du centre-droit (dont la motion 12.3601). Et il ne vise nullement à affaiblir le 2ème pilier mais, au contraire, à renforcer sa vocation première.