Liliane Maury Pasquier

Actualité

- À lire:

Mon infolettre Retour de Berne. Pour vous abonner, merci de m'envoyer un message

- À consulter:

Mes dernières prises de parole, interventions et votes au Conseil des États

Mes mandats parlementaires et liens d'intérêt

Mes activités à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe

Prochains événements

29 mai-16 juin: Session d'été des chambres fédérales, Berne

29 mai: Séance du Bureau de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Prague

30 mai: Séance de la Commission permanente de l'APCE, Prague

2 juin: Séance de la Commission du Règlement de l'APCE, Paris

Les dernières activités politiques

 Dernier cri  

Prévoyance 2020 - Une réforme équilibrée pour l'avenir de nos retraites

08.05.2017

Les militant·e·s socialistes ont accepté à une écrasante majorité la Prévoyance vieillesse 2020. C'est en revanche de justesse que le Parlement, lors de sa session d'hiver, avait adopté ce projet.

Un projet qui, grâce aux remaniements apportés par le Conseil des États, apportera au final d’importantes améliorations. Tout en pérennisant le financement des retraites face au départ à la retraite des baby-boomers, cette réforme permettra de maintenir le niveau des prestations: la baisse des rentes de la prévoyance professionnelle sera compensée dans les deux premiers piliers. Les nouvelles rentes AVS individuelles seront augmentées de 840 francs par an, jusqu’à 2'712 francs pour les couples. Une augmentation historique, la première depuis 1975! Et dans le 2ème pilier, l’abaissement du seuil d’accès améliorera la couverture des temps partiels et des bas revenus.

Ces améliorations bénéficieront plus que proportionnellement aux femmes, surreprésentées parmi les personnes à temps partiel et à faible salaire, un demi-million d’entre elles ne touchant, à la retraite, qu’une rente AVS. Le relèvement à 65 ans de l’âge de la retraite des femmes – point contestable et contesté de cette réforme – sera ainsi contrebalancé. Autre amélioration importante, la flexibilisation de la retraite: il sera notamment possible d’anticiper sa retraite dès 62 ans, en subissant une réduction moindre de sa rente AVS. Les femmes qui gagnent jusqu’à 40'000 francs par an pourront ainsi, avec le supplément prévu, continuer de prendre leur retraite à 64 ans sans réduction de rentes par rapport au droit en vigueur.

Le peuple se prononcera fin septembre. Après les échecs successifs des précédents projets de réforme des retraites, l’enjeu de cette votation est grand. Un échec mènerait notamment l’AVS à un sous-financement patent, rouvrant la porte à la retraite à 67 ans. On le sait, les réformes menées en situation de chiffres rouges foncés – comme celle de l’AI – conduisent généralement à des baisses de prestations sans aucune contrepartie.

Or, contrairement aux précédents projets, le paquet Prévoyance 2020 contient justement des contreparties: des économies, mais aussi des améliorations. Surtout, en garantissant l’avenir de notre prévoyance vieillesse, cette réforme permettra une retraite digne à chacun·e – retraité·e actuel·le ou futur·e – et à ce qui est le cœur de notre sécurité sociale de continuer à battre.

Liliane Maury Pasquier

Sur le même sujet, lire/consulter:

- Mon discours du 1er mai

- Mon article

- Ma présentation

- Le communiqué de presse du Parti socialiste suisse

Lire les avant-derniers cris

Facebook