Liliane Maury Pasquier

Actualité

- Votations du 5 juin 2016: mots d'ordre du Parti socialiste genevois

- À signer:

La pétition 10 ans d'assurance maternité - il est temps de combler les lacunes

> Rapport du Conseil fédéral suite notamment à mon postulat 10.3523

L'appel national Pour que la Suisse accueille rapidement 50'000 réfugié-e-s

L'appel pour l'égalité salariale

- À lire: mon infolettre Retour de Berne. Pour vous abonner, merci de m'envoyer un message

- Sur le site du Parlement:

Mes dernières prises de parole au Conseil des États

Mes dernières interventions au Conseil des États

Mes votes au Conseil des États

Mes activités à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe

Mes mandats parlementaires et liens d'intérêt

Prochains événements

9 mai: Conférence-débat, "La naissance par césarienne, quelle évolution?", dans le cadre de la Journée internationale de la sage-femme, 17h30, Maternité du CHUV, Lausanne

11 mai: Présentation du nouveau millésime genevois, 18h, Domaine de Penthes, Genève

12 mai: Séance de la Commission de politique extérieure du Conseil des États, Berne

Les dernières activités politiques

  • Le 18 décembre 2015, la majorité de droite du Conseil national a fait à la population genevoise – notamment – un cadeau de Noël empoisonné : elle a enterré un projet visant à ancrer dans la loi la possibilité, pour les cantons, de geler les admissions de certains méde

  • La consultation sur la nouvelle réforme de l’AI touche à sa fin. Une énième révision, qui se distingue toutefois des précédentes par les mesures qualitatives qu’elle propose en faveur des jeunes et des personnes atteintes dans leur santé psychique.

  • Sous un vernis égalitaire, l’initiative du PDC est au contraire inéquitable et discriminatoire. Son objectif officiel consiste à supprimer les désavantages qui frappent certains couples mariés par rapport aux concubins dans le domaine fiscal.

  • Dans un contexte où les coûts de la santé et les primes maladie augmentent, où la population vieillit et les besoins de santé se complexifient, il est urgent d’agir pour que l’industrie pharmaceutique soit la meilleure amie de la santé publique, e

  • L’initiative populaire « Pour le renvoi effectif des étrangers criminels » trompe énormément. À commencer par son titre.

 Dernier cri  

Faire tomber les murs, pas les bombes

06.04.2016

Les attentats terroristes ne font pas que des victimes directes. Souvent, la peur qu’ils suscitent vient épaissir la carapace identitaire et brouiller le discernement. En résultent l’exclusion de tout ce qui semble « étranger » (par opposition à « être suisse ») et de rapides amalgames entre terroristes et musulmans, voire terroristes et réfugiés.

En somme, la violence des uns nourrit celle des autres. Et la crainte - légitime – pour nos droits et notre sécurité nous pousse à les dénier à celles et ceux qui, comme les réfugié·e·s, ont bien plus encore à craindre sur ce point. Car, rappelons-le, ils et elles sont à l’origine victimes - non vecteurs – de violence.

  

Monter les populations les unes contre les autres : c’est l’arme ultime des terroristes, une vraie bombe à retardement. Ne les laissons pas faire ! Soyons, au contraire, solidaires ! Solidaires de toutes les victimes, tout près de chez nous ou plus loin. Par exemple, en accueillant rapidement, sur sol suisse, 50’000 réfugié·e·s > Signer l’appel au Conseil fédéral. Car un mur de plus qui chute, c’est une bombe de moins qui tombe.

Liliane Maury Pasquier

Lire les avant-derniers cris

Facebook